lundi 18 novembre 2013

Jambières tunisiennes


J'ai testé le crochet tunisien (ou afghan), une technique qui existait peut-être déjà à l'époque de Néfertiti ... Et je me suis prise au jeu.

Dans sa version la plus connue, c'est un crochet presque aussi long qu'une aiguille à tricoter sur lequel on lève toutes les mailles au rang aller et que l'on coule ensuite deux par deux au rang retour sans jamais tourner le travail.

En cherchant un peu, j'ai découvert que le crochet tunisien pouvait aussi se pratiquer en rang ou en rond avec un crochet double (comme sur mon ouvrage en photo ci-dessous). L'avantage de ce petit engin, c'est qu'il permet de crocheter n'importe quelle largeur ou longueur d'ouvrage.


Côté pratique, j'apprécie énormément cette technique qui s'apparente au tricot sans en avoir les inconvénients. Les mailles ne filent pas et sont ultra-faciles à reprendre si on a défait quelques rangs.

Après quelques recherches sur le net, j'ai réussi à me constituer un petit ensemble de crochets tunisiens longs ou doubles,  ainsi que deux livres pour me permettre d'apprendre les bases.

Pour un premier ouvrage, j'ai commencé par crocheter des guêtres en point tunisien simple. J'aime leur aspect tissé. Et pour éviter que les mailles ne soient trop épaisses, j'ai pris un gros crochet double n°10.



J'ai créé une autre version de guêtres avec un crochet classique. Elles sont composées de brides simples, faciles et rapides à faire (voir photo à droite).

Choisissez un fil doux et bien rond. Prenez un crochet classique n°7. 
Attention : ces jambières se crochètent en travers. 
Montez 35 brides et crochetez tout droit sur 15 rangs. Ne coupez pas le fil. Crochetez le dernier rang avec le premier au point de chaînette sur l'envers. Vous obtenez un tube. Retournez-le sur l'endroit et enfilez. 
Voilà une jambière de faite ! :-)